Lire

Kraftwerk : perd une bataille juridique sur ses droits d’auteur

Pionner dans les années 70 de la musique électronique. La Cour constitutionnelle allemande a débouté ce mardi Kraftwerk, lors d’un procès pour ses droits sur deux secondes sonore repris sans autorisation, par la rappeuse allemande Sabrina Setlur pour le morceau « Nur Mir ».

Fait rarissime, les membres Ralf Hütter et Florian Schneider-Esleben se battaient depuis 1997, devant toutes les instances juridiques pour faire valoir leurs droits sur un rythme de percussions de deux secondes (à 00:38), tiré du morceau « Metall auf Metall » (1977).

Dans sa décision, la Cour constitutionnelle allemande a estimé que si l’atteinte aux droits d’exploitation d’un auteur était « marginale, alors la liberté artistique prend le pas sur les intérêts du propriétaire du droit d’auteur ». Une décision aux conséquences potentiellement très importantes pour la musique hip-hop notamment, qui a régulièrement recours aux « sampling ».

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
Nullam libero massa elit. ante. Curabitur facilisis
X