L’Aérosol, l’antre de la street culture en plein Paris

Niché discrètement dans un vieux dock ferroviaire, l’Aérosol est un lieu éphémère incontournable de la street culture Parisienne. Il réunit quelques mois durant par nombre graffeurs, artistes et autres activités urbaines.

Quartier particulièrement riche en matière de street culture, le 18ème nous révèle encore un spot exceptionnel ouvert jusqu’à janvier prochain près de Porte de la Chapelle. L’Aérosol, cet immense hangar désaffecté de 10 000 m2 sera investi plusieurs mois par une fine équipe de street artistes et de graffeurs. Ceux-ci vont se succéder, se croiser et entreprendre des collaborations pour couvrir les immenses pans de bétons à disposition. Ainsi au fil des projets, des fresques diversifiées et colorées en recouvrent d’autres pour créer un lieu dynamique et mouvant. Le paysage change sans arrêt et l’éphémère du street art y est ancré pour laisser la place à tous. Chaque espace de libre, au sol, au mur est recouvert par des affichages sauvages, des graffitis, des dessins réalisés tant par des amateurs que par des aguerris du graffiti : le mur d’expression libre est investi sans arrêt. Alors, il est possible de revenir plusieurs fois et de redécouvrir une scène artistique très fournie dont on ne se lasse pas.

UN PROJET STREET ART SIGNÉ MAQUIS-ART ET POLYBRID

L’esprit y est authentique et chaleureux, novices et professionnels juxtaposent leurs touches sans rapport de supériorité ou de hiérarchie. Tout le monde peut s’essayer au graff : Maquis-Art y tient un stand fourni pour acheter le matériel nécessaire. Le spectacle ne s’arrête cependant pas là, le collectif Maquis-Art nous réserve ensuite son Hall of Fame, un musée exposant une large collection d’œuvres originales de grands artistes street art tel que Banksy ou encore Daze pour compléter cette fresque géante. Une BD-tèque généreuse ouverte à tous s’y trouve également et pour une expérience totale, il est possible de se faire tatouer par Tom Gallgueur ou Orizon.

UN LIEU AUX MULTIPLES FACETTES

L’Aérosol est un lieu éclectique où l’on peut rester de jour comme de nuit, voguant entre diverses activités urbaines. Ouvert vers l’extérieur, l’aérosol s’étale sur une grande terrasse où nous pouvons nous attabler librement, au soleil ou légèrement abrités de la pluie, pour y déguster street food ou rafraichissements de tout type proposés par diverses food trucks. Ainsi, entre hot-dogs chez Richard’s Hot Dog, burgers chez Nolita Street, pizzas chez Alstream Pizza, ou encore spécialités grecques chez Nykos, Égyptiennes chez Munchis food truck, le choix de street food est diversifié. Pour compléter notre expérience et essayer de se défouler, s’ajoutent une rampe de skate posée entre les tables extérieures et une piste de rollers intérieure, ornée de graffitis des transats, des rolliers sont évidemment à louer pour en profiter. Des djs sets alternant entre rap, électro ou disco-funk et des événements en collaboration avec des djs et artistes sont régulièrement proposés.

Comme beaucoup d’endroits, l’Aérosol reste un lieu communicatif, plein de vie qu’il faut découvrir en direct. Il nous emmène, simplement, dans plusieurs dimensions de l’univers urbain et de la street culture. Durant son temps d’ouverture, diverses événements à découvrir y prendront place régulièrement, comme des concerts, ou des festivals de street food. Alors tant que le temps le permet, n’hésitez pas à y faire un tour, notamment le week-end du 21 au 24 septembre à l’occasion de leur Street Food Festival.

Comments

Ajouter un commentaire

mood_bad
  • Pas encore de message. Tristesse.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    keyboard_arrow_up