Magazine

Cabaret Contemporain : un set acoustique revigorant pour le festival Electro Alternativ

Louis Derigon Photography

A l’occasion de la 13è édition du festival toulousain Elecro Alternativ, s’est tenu le 9 septembre, le concert du groupe Cabaret Contemporain au Théâtre Garonne à Toulouse, l’occasion pour nous de juger de la pertinence des commentaires dithyrambiques quant à cette jeune formation de cinq musiciens : un pianiste, un bassiste, deux contrebassistes et un batteur.

Le concept de Cabaret Contemporain répond d’une double exigence : jouer de la musique répétitive fortement marquée par la techno et la house tout en utilisant des instruments acoustiques complétés par des compositions électroniques lives. Contrairement au concert de musiques acoustiques, l’ensemble de la performance s’est présenté sous la forme d’un « set », ne permettant aucune pause de la part des musiciens dont chaque concert relève du défi physique.

© Louis Derigon

Lors de la représentation de Jeff Mills accompagné par l’orchestre national du Capitole Toulouse à la Halle aux Grains, nous avions souligné à quel point les instruments acoustiques étaient efficaces pour reproduire les musiques électroniques tout en y ajoutant un degré d’esthétisme supplémentaire, au cours de leur représentation de deux heures, Cabaret Contemporain n’a que renforcer notre opinion.

© Louis Derigon

C’est aux alentours de 21h30 que le public, qui ne sait visiblement à quoi s’attendre, prend place sur les confortables fauteuils du théâtre. Le concert débute, dés les premières notes, l’auditoire est debout pour esquisser timidement ses premiers pas de danse : l’énergie dégagée par le groupe n’a strictement rien à envier à ceux proposés par les meilleurs producteurs de musiques électroniques. Durant toute leur prestation, Cabaret Contemporain a exploré avec virtuosité toutes les gammes du genre : house frénétique, techno industrielle, ambiant, electronica… Devant un public médusé par autant d’audace et d’inspiration. À noter que pour reproduire les mélodies et les rythmes électroniques, le groupe n’hésite pas à utiliser leurs instruments de manière originale, comme par exemple celle de percuter directement les cordes du piano pour apporter des notes sèches et puissantes.

© Louis Derigon

Vers 23h15, Cabaret Contemporain a conclu son spectacle par un long morceau débutant par des notes funky aux sonorités mélancoliques rappelant certains « Quik’s Groove » du producteur rap West Coast DJ Quik pour ensuite évoluer vers une musique transcendantale. Un pur moment d’extase.

© Louis Derigon

Bien que la salle du théâtre était bien remplie, il nous semble que Cabaret Contemporain aurait pourtant mérité un engouement plus grand encore mais les préjugés sont tenaces. Pour certains, le concept peut apparaître « snob », « ennuyeux », « prétentieux », « faussement original ». Nous pouvons leur dire qu’ils ont eu tort tant Cabaret Contemporain est parvenu à nous surprendre, à nous émouvoir et à nous faire danser du début jusqu’à la fin de la soirée. Cette formation, à la réputation non usurpée et de notoriété croissante, ne peut susciter qu’un réel engouement de la part des critiques et du public. La rédaction salue l’audace des organisateurs de l’Elecro Alternativ pour cette belle programmation et encourage les fans de musiques électroniques à écouter et à applaudir ce groupe revigorant !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top
X

LOFI utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer