Le Dour Festival nous excite toujours autant

Du 11 au 16 juillet prochain, le Dour Festival investira pour la 30ème année consécutive la plaine de la machine à feu en Belgique. État des lieux de la programmation qui est des plus audacieuses alors que la moitié des noms reste à annoncer.

Avec un engouement en constante progression depuis sa création, le Dour Festival a su se renouveler d’années en années pour proposer la crème des musiques alternatives dans un des cadres les plus festifs du monde. Une plaine immense, un camping sauvage où la nuit ne s’arrête jamais, des participants survoltés, neuf scènes, plus de 200 (très bons) artistes et autant de styles musicaux différents, des sourires, des excès et une vraie parenthèse au fin fond du plat pays. Ceux qui reviennent de ces cinq jours intenses sont unanimes, Dour est de ces expériences mémorables qui marquent les mélomanes autant que les simples fétards.

Cette année, l’événement fête ses 30 bougies, lui qui avait commencé  en 1989 de manière très modeste et rock n’roll avec 5 artistes sur une même scène dont Bernard Lavilliers ou encore Les Innocents. Aujourd’hui, les programmateurs en ont fait un des rendez vous les plus respectées tant le line up est pointu, mélangeant valeurs sures, succès critiques et commerciaux, artistes de niche, et jeunes figures montantes. Dour revendique un carrefour éclectique de ce qui se fait de mieux dans le monde pour danser, planer, réfléchir, s’indigner ou simplement se vider la tête. Tous les genres y sont donc représentés. Pour son édition 2018 et alors qu’une centaine de noms ont déjà été annoncés, le festival ne déroge pas à la règle.

© Brice Delamarche

Line up électronique musclé

Comme à son habitude, la nuit risque d’être sauvage sur la Plaine de la Machine à Feu. Les musiques électroniques occupent une place de choix dans la programmation et ce n’est pas pour nous déplaire. Côté  house/techno, on retrouvera des mastodontes tels que Ben Klock, Boys Noize, The Black Madonna, Amelie Lens, John Hopkins, Mind Against, Recondite, Paula Temple, Mr OizoSoul Wax, Agoria, Âme ou Modeselektor. Des plus petits qui montent seront là pour les épauler : on retient l’agitateur I Hate Models qui ne cesse d’impressionner, le virtuose Floatings Points en live solo, le très groovy Folamour, ou encore Fatima Yamaha et son univers classe et épuré.

Niveau bass music, les touts premiers noms (qui en précèdent généralement beaucoup d’autres) sont tombés:  le trio électrique Noisia reviendra faire vibrer les foules accompagnés de Black Sun Empire ou encore Killbox.

Il y en aura pour tous les goûts

La nouvelle scène francophone sera bien représentée avec notamment Angèle, L’Impératrice, Pépite, Polo&Pan, Agar Agar, Flavien Berger ou Bagarre alors que le reste de la programmation est plein de bonnes surprise. Du groupe incontournable Parcels aux musiciens farfelus de Kokoko venus d’Afrique du Sud en passant par la voix enivrante de Selah Sue, le spectre est très ouvert. On retiendra pêle-mêle les ondes jazz et sophistiquées de BadBadNotGood, les productions planantes de Mount Kimbie, Son Lux et Little Dragon, la mélancolie des groupes Girls in Hawai et Mogwai, les envolées somptueuses du compositeur Nils Frahm, le rock psyché de Kadavar, le Pop Rock élégant de Baxter Dury. Mais aussi les très perchés Hong Kond Dong et Altin Gün, les frenchies de Hungry 5 (N’to, Joachim Pastore, Worakls), et enfin Daphni (l’alter ego dancefloor de Caribou).

L’imposante scène rap nous promet quelques côtes fêlées, avec de très gros noms : Tyler the Creator, Booba, Denzel Curry, Joey Bada$$, Lomepal, Action Bronson, MHD, Nekfeu ou encore le fou furieux scarlxrd qui va déverser une rage violente et électrique sur le public. 

Rendez vous incontournable de notre annuelle tournée des festival, Dour et son ambiance si particulière s’annonce encore être une énorme réussite alors qu’il reste une bonne centaine de noms à annoncer.  On ne manquera pas cette 30ème édition qui s’annonce exquise et on vous conseille de faire de même. On vous laisse avec l’état des lieux complet du line up. 

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment
    keyboard_arrow_up